Concert Electro Deluxe – All That Jazz

Concert Electro Deluxe  – All That Jazz

Cap Cinéma Rodez (12) – 19 décembre 2014

LIVE REPORT SUR ZICAZIC : http://www.zicazic.com/zicazine/index.php?option=content&task=view&id=12148

Toutes les images sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans l’autorisation écrite de son auteur.

LIVE REPORT SUR ZICAZIC : Concert Electro Deluxe

19 décembre 2014 – All That Jazz – Cap Cinéma Rodez (12)

Remerciements : Didier Bergen et Enzo Sayrin.

Ce soir à Rodez pas de place au silence des salles obscures de cinéma,  ce soir faites place à Electro Deluxe !!

Electro Deluxe  composé de sept musiciens James COPLEY( Chant), Thomas FAURE  (Saxophone) Jérémie COKE ( Basse) Arnaud RENAVILLE ( Batterie) Gaël CADOUX ( Claviers) Vincent PAYET (Trompette), Bertrand LUZIGANT ( trombone) fait exploser les codes de la scène jazz en apportant un son puissant, créatif et si particulier.

Ce son jazz- électro saupoudré de funk et de groove est le remède assuré contre la morosité hivernale.

Dès les premières notes de musique la salle frémit, sur «  Comin’ home » James Copley révèle son immense talent d’interprète, sa voix suave et remplit de groove nous transporte … un pur bonheur !

Que dire lorsque « Devil » prend possession de toute la salle d’All That Jazz ? c’est une véritable explosion et une frénésie générale, contre toute attente le public investit les lieux, les gens se lèvent, dansent, chantent, certains iront en bas de scène, si proche des artistes qu’on les distinguent à peine, c’est le double effet Big Band !

Cette incroyable soirée oscillera entre morceaux acoustiques à  la lumière tamisée et  swing endiablés (que James maitrise parfaitement !). A noter l incroyable solo de Gaël Cadoux au clavier, la maitrise parfaite de Jérémie Coke à la basse, proclamé ce soir là « plus grand bassiste du monde ». Une chose est sûre Electro Deluxe c’est avant tout des musiciens de talent qui carburent à la vitamine C mais aussi J comme Jazz !

Vous n’étiez pas à cette soirée All That Jazz à Rodez ? pas de panique retrouvez toute l’ambiance et l’univers du groupe sur leur dernier album «  Home » à consommer sans modération !

Et c’est sur la mythique reprise disco « Stayin’ alive » des Bee Gees que la soirée se termine, on ne pouvait rêver mieux pour se dire au revoir.

Sylvie Bosc, janvier 2015