Festival « Les Déferlantes » 2018 – Argelès sur Mer (66)

Festival « Les Déferlantes » 2018 – Argelès sur Mer (66)

Château de Valmy – Argelès sur Mer

8, 9 et 10 juillet 2018

 Prophets of Rage / AXWELL^INGROSSO / Liam Gallagher Shaka Ponk / RILES / Ofenbach / The Hunna VSO x Maxenss /

 

Toutes les images sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans l’autorisation écrite de son auteur.

All images are protected by international copyright laws and may not be used in any form whatsoever without the written permission of the author.

Issu de la génération 2.0 et du DIY, le jeune rouennais Rilès, autodidacte et roi des réseaux sociaux explose sur Youtube avec + de 60 millions de vues grâce à un rap aux sonorités américaines ! À tout juste 22 ans, Rilès a déjà monté son propre studio d’enregistrement en parallèle de ses études d’anglais, et de son activité d’auteur, compositeur et interprète. Son projet, il le maîtrise de A à Z, réalisant à la fois ses sons comme ses vidéos.
A la frontière entre rap, R&B, et pop, sous une palette d’influences qui s’étend de la musique kabyle de ses origines de la capoeira, jusqu’aux mastodons américains : Kanye West, Chance The Rapper, Timbaland … Indépendant avant tout, il remplit les salles sans avoir sorti un album, ni même être signé par un label, phénomène assez rare à ne pas le manquer au Parc de Valmy !

Groupe surréaliste tellement la formation est d’envergure ! Prophets of Rage, c’est la réunion explosive de trois membres de Rage Against The Machine : le guitariste Tom Morello, le bassiste Tim Commerford, le batteur Brad Wilk, Chuck D et DJ Lord de Public Enemy, et B-Real, le rappeur de Cypress Hill. Formé en réaction à la campagne électorale présidentielle de 2016 aux Etats-Unis, leurs intentions sont aussi bien politiques que musicales. Leur logo : un poing levé.
Leur programme “Make America Rage Again”, en référence au slogan de la campagne de Donald Trump. Prophets of Rage était un projet mystérieux révélé lors de leur premier concert à Los Angeles. Une première apparition où l’on a pu entendre les classiques des 3 groupes : “Sleep Now In The Fire”, “Know Your Enemy”, “Bring The Noise” … Un premier album sorti à la rentrée 2017 où s’enchaînent les titres engagés et les sujets polémiques “haine, racisme et injustice”.
Le son de la résistance est en marche, un vent de révolte soufflera sur Argelès-sur-Mer !

Qualifiés de “nouvel espoir du rock anglais”, ces jeunes anglais ont connu une montée fulgurante avec la sortie de leur premier album “100”. Formés au collège dans une petite ville du centre de l’Angleterre, ils sont devenus les rois des réseaux sociaux additionnant un nombre impressionnant de fans, une communauté qui s’agrandit de jour en jour devant leurs concerts. Souvent comparés à Two Door Cinema Club, Foals ou encore Phoenix, ce groupe d’indie rock a l’habitude de jouer à guichets fermés dans leur pays. The Hunna s’apprête à conquérir le reste de l’Europe et Valmy le 9 juillet !

Le règne emblématique d’Axwell et Sebastian Ingrosso a atteint de nouveaux sommets sous la forme d’Axwell Λ Ingrosso. Ensemble, ils sont devenus une vraie machine à tubes, planant sur le monde de l’electro comme les nouveaux leaders de la dance ! Les suédois maîtrisent les codes du danceflloor et mixent le tout avec une efficacité assurée ! La preuve avec leurs véritables hymnes à la dance “Someting new”, “Dreamer”, “On my way”, “Can’t holds us down” ou encore leur dernière pépite aux millions de vues sur Youtube  “More than you know”. Un set qui a déjà fait ses preuves dans les plus grands festivals comme Tomorrowland, Coachella ou encore dans les plus folles soirées d’Ibiza. Une recette gagnante qui saura à coup sûr faire danser le Parc de Valmy jusqu’à l’épuisement !

Mythique voix d’Oasis, Liam Gallagher et son frère ont connu le succès et la gloire à travers ce groupe mythique des années 90 à l’hymne indémodable “Wonderwall”.

Si nous ne sommes pas prêts d’assister à la reformation des deux frères devenus ennemis, nous pouvons profiter de leurs 2 projets solo Noël et Liam Gallagher. Valmy se souvient encore du passage de Noël en 2012.
Début 2017, Liam sort son premier single “Wall of Glass” avant de sortir le 6 octobre son tout premier album solo “As You Were”. Un premier opus accueilli avec succès détrônant même un record vieux de vingt ans : le plus grand nombre de ventes de vinyles en une semaine. Réputé pour sa présence scénique et son sens légendaire du rock, le plus scandaleux et plus jeune des frères Gallagher revient aux fondamentaux de l’âge d’or britpop. Un retour efficacement classe !

Ils reviennent en force avec un sixième album The Evol (love à l’envers) mélangeant rock, métal et electro au service d’une musique toujours aussi bouillante et engagée ! Le groupe à l’énergie fracassante remonte sur scène en 2018 avec The MonkAdelic Tour et prépare un live spectaculaire !
Shaka Ponk sur scène, ce sont des geeks survitaminés qui imaginent le concert du futur : un punk numérique où la technologie vient sublimer la frénésie rock du groupe. Fidèle à leur réputation, les indestructibles Shaka Ponk seront de retour au Parc de Valmy plus survoltés que jamais !

Véritable bouffée d’air frais de la scène électronique française, ces deux parisiens explosent en 2017 avec “Be Mine” en dépassant les 90 000 vues sur Youtube. Producteurs et musiciens, ces deux amis d’enfance s’installent petit à petit dans les setlists d’artistes tels que Robin Schulz ou encore Tiesto accumulant plusieurs millions de vues sur les réseaux. Après avoir remixé Bob Sinclair, Hyphen Hyphen et James Bay le duo se lance avec leurs propres compositions aux accents de deep-house sensuelle imprégnée de sonorités rock, ils deviennent en peu de temps la figure montante de la scène electro.
Sexy et dansant, leurs dernier titre “Katchi”, fait danser la France entière et bientôt le Parc de Valmy !

De partout, en province, le rap des pavillons vient sceller cette nouvelle donne : la musique urbaine n’est pas uniquement sociale, mais surtout générationnelle. Set & Match à Montpellier, Columbine à Rennes, et “en tête de pont” VSO à Nîmes prouvent que le genre est ouvert, progressif et défricheur. De bars glauques en salles majeures, férocement indépendant, VSO  crée leur chemin, ouvrant pour Nekfeu, Bigflo et Oli, alignant les scènes pour les asservir à leur énergie. Leur aventure croise celle de Maxenss, ce Youtubeur également originaire de Nîmes avec qui ils créent VSO x Maxenss. L’EP “Southcoaster” née de cette collaboration. Un condensé festif au parfum californien qui hâle leur musique et la rend fluide, chaleureuse et sexy.