Festival Pause Guitare – Status Quo – Charlie Winston – Angus et Julia Stone – Moriarty – Albi – 9 juillet 2015

Festival Pause Guitare  – Status Quo – Charlie Winston – Angus et Julia Stone – Moriarty – Albi – 9 juillet 2015

 

Angus et Julia Stone

Charlie Winston

Moriarty

Status Quo


 

Toutes les images sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans l’autorisation écrite de son auteur.

 

Angus & Julia Stone

Au cours de ces dernières années, rythmées par leurs aventures en solo, Angus et Julia ne se sont que rarement croisés, et ce n’est que par chance qu’ils tombent nez à nez dans les rues de Paris en 2013. Il aura fallu le concours d’un produc- teur de légende pour faire renaître le désir de se retrouver.
D’Adele aux Red Hot Chili Peppers, en passant par Jay-Z et les Beastie Boys, Rick Rubin a du flair et le don de s’associer aux artistes talentueux. Tombant sous le charme de leur musique lors d’une fête chez un ami, l’impression du co-fondateur de Def Jam est confortée après avoir vu Julia en concert solo à New York. Il la contacte directement pour organiser un rendez-vous. Julia lui rappelle alors qu’elle et son frère ne jouent plus ensemble. Rick insiste pourtant pour rencontrer également Angus…  Soyons directs, ce troisième album d’Angus & Julia Stone au titre éponyme, né spontanément et sans préméditation sous l’impulsion de Rick Rubin est sans conteste leur meilleur.
« Nous avons eu besoin d’un peu de temps pour retrouver un environnement propice, le moment où on a pu se convaincre que c’était une bonne idée » admettent les deux australiens après coup. « Nous prenions du bon temps chacun de notre côté sans se poser la question de quand nous ferions de nouveau un album ensemble ».

Charlie Winston

Réalisé par l’artiste lui-même dans son tout nouveau studio londonien, le nouvel album de Charlie Winston est clairement sous influence britannique à l’instar du premier single «LATELY» aux accents electro inattendus. C’est un Charlie heureux et en grande forme qui nous revient après avoir com- posé l’intégralité des titres, paroles et musiques, et écrit les arrangements de cordes. Mixé par Ruahdri Cushnan (Ed Sheeran, Mumford and Sons), on pense au meilleur de la pop anglaise du moment. L’album intitulé CURIO CITY vient de sortir dans toute l’Europe Continentale.

Moriarty

Collectif cosmopolite sans leader et sans directeur. Membres : Rosemary Standley, Charles Carmignac, Arthur Gillette, Thomas Puéchavy, Stephan Zimmerli, Vincent Talpaert, Eric Dubessay, Morgan Co- nan-Guez. 1980. Rencontre dans le bac à sable de Thomas et Arthur. Premières chan- sons basées sur des cris primaux. 1996-2006. Fondation de l’orchestre. Composition de 70 chansons environ. Rosemary rejoint le groupe en 1999. 2007. Sortie de « Gee Whiz But This Is A Lonesome Town » (150.000 exem- plaires). Sortie et Tournée (300 dates) en Europe, Royaume Uni, Japon, Aus- tralie, Taiwan. 2010. Création par Moriarty de leur propre label anagramme « Air Rytmo » 2011. Sortie de « The Missing Room » (70 000 exemplaires). Sortie et Tour- née (150 dates) en Europe, Royaume Uni, Japon, Australie, Canada… Enregis- trements produits par Vincent Talpaert. 2012. Marc Lainé écrit et met en scène la pièce « Memories From The Mis- sing Room » , avec l’album de Moriarty comme fil conducteur, jouée à la ferme du Buisson pour le festival Temps d’images, à la Scène Nationale de Lorient et un mois complet au Théâtre de la Bastille.

Status Quo

Fondé en 1967, le quatuor britannique s’est imposé avec son rock’n roll, son blues et ses gigues  irlandaises. Parmi ses plus grands succès : «Pictures of Matchstick men» ou encore «In the army now».

Au commencement il y a trois lycéens : Francis Rossi, Alan Key (rapidement remplacé par John Coghlan) et Alan Lancaster, désireux de former un groupe instrumental qui ne tarde pas à prendre le nom des Spectres. Rejoint par l’organiste Jess Jaworski (lui aussi prématurément remplacé par Roy Lynes), la formation se produit dans un café de Londres avant de signer un premier contrat en 1966 qui les liant pour cinq années aux disques Pye. Quarante ans de carrière, plus de 130 millions  d’albums vendus et un demi milLion de concerts donnés à travers le monde… La légende de Status Quo continue.

Source : http://www.pauseguitare.net/