Reportage photo au coeur du Mississippi ( USA) – Janvier 2017 / 2 ème partie

Reportage photo au coeur du  Mississippi ( USA) – Janvier 2017 /  2 ème partie

Dans le cadre de l’International blues Challenge 2017 ( Memphis)

Du 23 janvier au 5 février 2017

2016 : Clarksdale, Indianola, Bentonia, Jackson, Yazoo , Greenwood, Glendora nous ouvraient leurs portes afin de vivre une incroyable aventure humaine à la recherche des sources du Blues.

Janvier 2017, nous vous proposons de partager la suite de notre voyage au fil des marqueurs de la « Mississippi Blues Trail », de nouvelles rencontres ( Leo Bud Welch, Pat Thomas, Arthur Marble etc…) et de nouveaux paysages, Leland ( Higway 61 Blues Museum), Greenville (  » Hot Tomales »), Oxford (demeure de William Faulkner), Vance (marqueur de John Lee Hooker)   ou encore Holly Ridge  ( tombe de Charley Patton ) mais aussi  Memphis et le berceau du blues !!

avec France Blues, Zicazic, The Blues Foundation.
Article la Dépêche du Midi, 5 mars 2017 : http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/05/2529529-la-photographe-sylvie-bosc-croque-les-racines-du-blues.html
Avec Fred Delforge : co fondateur de France Blues et rédacteur en chef du magazine Zicazic
 LIVE REPORT SUR ZICAZIC : partie 1 et partie 2
 Reportage photo : Sylvie Bosc
Etienne Mortini réalisateur du documentaire « En terre de blues, sur les pas de Sylvie … »  à retrouver sur France Blues vidéos :  https://youtu.be/9b7oMUExKlk

« C’est l’histoire d’un voyage au cœur de l’Amérique, un cœur qui palpite au rythme binaire de cette musique étrange et familière qui chante la misère et l’espoir, la tristesse et l’amour, la vie comme elle est, la vie comme elle va… Le Blues.

C’est l’histoire d’une longue plongée dans le Sud profond, le long de la Highway 49 et 61, de Clarksdale à Jackson, de Greenwood à Indianola, Belzoni, Yazoo City, jusqu’à la mythique ville de Memphis, qui ont vu naître tant de gloires comme Robert Johnson, Muddy Waters, BB King, Johnny Winter, Bessie Smith ou Aretha Franklin…

Cette exposition n’est pas une série de portraits de ces glorieux musiciens, encore moins celle d’artistes croisés sur Beale Street à Memphis, mais plutôt leur présence sur les murs des villes et dans ces vastes paysages, ces lieux mythiques qui, partout, transpirent le Blues.

Elle dit aussi l’immense chance des rencontres de ceux qui vivent là-bas, dans ce berceau musical à l’origine de tout et où rien n’a changé, ces gens qui m’ont offert leur sourire comme un magnifique cadeau l’espace d’un instant.

Welcome to the Blues… »

—-

« It is the story of a journey to the heart of America, a heart beating to the binary pulse of this strange yet familiar tune of poverty and hope, sorrow and love, life as it is, life as it goes… The Blues.
It is the story of a long dive into the Deep South, along Highways 49 and 61, from Clarksdale to Jackson, Greenwood to Indiana, Belzoni, Yazoo City, down to the mythical city of Memphis, birthplace of so many glories like Robert Johnson, Muddy Waters, BB King, Johnny Winter, Bessie Smith and Aretha Franklin…
This exhibit is not a series of portraits of these celebrated musicians, one of artists met on Beale Street in Memphis even less so, but rather their presence on the city’s walls and in those vast landscapes, those legendary places that, everywhere, leak out the Blues.
It also recounts the great luck of meeting those who live there, in this musical cradle at the origin of everything and where nothing has changed, those people who offered me their smiles just for a moment as a magnificent gift.
Welcome to the Blues … « 

 

Toutes les images sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans l’autorisation écrite de son auteur.

All images are protected by international copyright laws and may not be used in any form whatsoever without the written permission of the author.