Spectacle  » Tarro de la Escencia » – Albi Flamenca 2015

Spectacle « Tarro de la Escencias » dans le cadre du festival « Albi Flamenca »

Retrouvez toutes les photos des répétitions et du spectacle.

6 mars 2015 – Théâtre des Lices — Albi (81)

 

live report sur Zicazic  …. http://www.zicazic.com/zicazine/index.php?option=content&task=view&id=12299

 

Toutes les images sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans l’autorisation écrite de son auteur.

LIVE REPORT ZICAZIC / Spectacle de flamenco «  Tarro de la Escencia »

Festival « Rencontres Albi Flamenca »

6 mars 2015 – Théâtre des Lices – Albi (81)

Remerciements : Orchidée Monferrer et Manuel Rodriguez

C’est dans le magnifique Théâtre des Lices d’Albi (Tarn) que le spectacle «  Tarro de la Escencia » sera donné ce vendredi 6 mars dans le cadre du festival «  Rencontres Albi Flamenca 2015 ».

L’ambiance feutrée de ce lieu s’associe parfaitement à cet art ibérique qu’est le flamenco. Durant 1h30 tout ne sera que passion, couleurs, mouvements et musique.

« Tarro de la Escencia » est né d’un artiste, guitariste de talent et homme de cœur, Manuel Rodriguez nous propose de découvrir ses nouvelles compositions issues de la tradition flamenca mais également teintée de modernisme ce qui touchera les plus novices d’entre nous.

Dès l’entrée sur scène des musiciens l’émotion du public  est palpable, Manuel Rodriguez à la guitare, Mariano Zamora Diaz et  Sonia Cortes au chant, Brahim Dhour  au violon et oud et enfin Kadu Gomez  aux percussions. Chacun d’eux nous proposera tout au long de la soirée des tonalités contrastées. Le rythme envoutant de Kadu aux percussions signe une grande maitrise et une capacité à l’improvisation incontestable. Quant à l’interprétation du musicien Brahim Dhour on ne peut que succomber à ses sonorités berbères preuve que le métissage musical est indispensable !

Au delà de la danse, le Flamenco c’est aussi une voix (ou des voix) une forme de puissance vocale qui sublime ce que la danse nous montre. « Tarro de la Escienca » c’est la  voix à la fois cristalline et puissante de Sonia mariée à celle rocailleuse de Mariano, tous les deux  imprégneront les murs du théâtre des Lices ; ainsi la musique et le chant ne feront qu’un, ainsi ils accueilleront le mouvement du jeune prodige madrilène Pedro Pèrez Medrano.

Les aficionados vous diraient que tout est histoire de Duende … cet état de Grâce tant recherché par les artistes du Flamenco, ce petit supplément d’âme qui fait du corps le porte parole de nos émotions. Ce soir, Pedro Pérez Medrano en fut le parfait traducteur, du haut de ses 24 ans c’est sa jeunesse, son talent et sa fougue qu’il mit en exergue, c’est le son du plancher au contact de ses talons qui  résonne encore au rythme de nos cœurs. A cet instant précis nous étions tous envoutés par cette alchimie que seul un artiste «  possédé » peut offrir à son public !

22h30 c’est déjà la fin, les artistes honoreront plusieurs rappels du public heureux d’avoir assisté au spectacle. Et comme à l’accoutumée c’est au rythme de la Sévillane que les amoureux de l’Espagne et de ses traditions finiront la soirée.